2017/18

Le Thenso fête le premier anniversaire des ateliers :

Metamorphoses_A3-3

Metamorphoses_A6_back

Les métamorphoses

Le samedi 2 juin, la salle polyvalente de Wolfisheim était bondée : les spectateurs sont venus, très nombreux, pour fêter, avec le Théâtre des Enfants du Soleil, le premier anniversaire de ses ateliers.

Le soleil était de la partie, les fours à tarte flambée ont tourné à plein régime : dans une ambiance très conviviale, parents, amis, spectateurs fidèles et simples curieux ont pu se rafraîchir et se restaurer avant que le coup d’envoi du spectacle ne fût donné.

Installation burlesque

Dès les premiers accents de la musique, accessoires, costumes et rôles ont été distribués, sur un rythme endiablé et à grand renfort de pitreries.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

[Ce diaporama démarrera tout seul. Inutile de cliquer. Si un rectangle noir s’affiche, il suffit de patienter. Le délais sera plus ou moins long, en fonction de la qualité de votre connexion.]

 Les Marins tyrrhéniens

Les enfants entrent en scène

Acétes, marin intrépide et aventureux, raconte comment il a été amené à renoncer à la navigation, après avoir perdu son équipage en pleine mer.

Métamorphoses - juin 18 (26)

Les comédiens en herbe ont subjugué le public par leur sérieux, leur maîtrise des codes du théâtre et l’enthousiasme communicatif avec lequel ils ont joué cette histoire de marins cupides et peu compatissants, métamorphosés en poissons pour avoir trompé la confiance d’un faible enfant .

 

 

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Orphée et Eurydice

Les adultes prennent le relais pour jouer une version tout en poésie, fantaisie et humour du mythe d’Orphée

Métamorphoses - juin 18 (131)

LES NOCES TRAGIQUES

Orphée attend avec impatience l’arrivée d’Hymen qui doit célébrer ses noces avec la belle, Eurydice. Mais Hymen se fait attendre et sa torche répand une fumée épaisse. Ce sinistre présage se réalise rapidement : la belle nymphe, piquée par un serpent, meurt.

L’Hymen

Métamorphoses - juin 18 (104)

L’hymen fait son entrée sur un air de valse. Ce curieux personnage semble perdu; il demande son chemin au public, un exemplaire de Wolfi-info à la main : est-ce qu’il a atterri au bon endroit ? Il cherche à retrouver Orphée pour célébrer son mariage.

Métamorphoses - juin 18 (108)

Sinistre présage

L’hymen est en retard, sa torche s’est éteinte : les noces d’Orphée avec la belle Eurydice virent au tragique.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La morsure funeste du serpent

Métamorphoses - juin 18 (137)

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LA DESCENTE AUX ENFERS

Inconsolable Orphée décide d’affronter Cerbère, le gardien des portes de l’Enfer et de descendre dans le royaume des ombres pour rechercher sa femme. Charron le conduit dans sa barque jusqu’au pied du trône de Pluton et de Proserpine, les souverains du monde infernal.

CERBERE

Orphée découvre le pouvoir de son chant en charmant le féroce Cerbère, le chien à 3 têtes , gardien de la porte des Enfers .

Métamorphoses - juin 18 (156)

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

CHARRON ; LE PASSAGE DU STYX

Métamorphoses - juin 18 (192)

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LES DAMNES

C’est là que Pluton , le souverain du monde infernal, règne sur un peuple de mânes, fantômes errants et sans visage ; c’est là, dans le sombre Tartare, que les damnés sont condamnés pour l’éternité à d’horribles supplices.

 

 

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LE CHANT D’ORPHEE

Surmontant l’effroi que lui inspirent ce lieu sinistre et ses habitants, Orphée chante son désespoir et supplie les dieux de lui rendre son épouse, que la mort lui a trop tôt ravie.

 

 

 

Charmé par les doux accents de sa voix , Pluton se laisse fléchir et autorise Orphée à ramener Eurydice sur terre, à la condition qu’il ne la regarde pas avant d’avoir franchi les portes des Enfers. Mais, vaincu par le désir ou le doute, Orphée se retourne en apercevant la lumière du jour et perd son épouse pour la deuxième fois.

Métamorphoses - juin 18 (269)

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

ORPHEE, LE CHANTRE DIVIN

Privé de son épouse une seconde fois, Orphée renonce à l’amour et à la société des hommes. Il se retire sur le mont Rhodopes, où, devant une assemblée d’animaux et de plantes subjugués par la beauté de sa voix, il raconte des histoires.

Métamorphoses - juin 18 (300)

AUTOUR D’ORPHEE : LES ENFANTS ET LES ADULTES

Attirés par « les doux accents de sa voix et les sons mélodieux de sa lyre », les animaux féroces sortent du bois et les arbres accourent : les enfants ont rejoint les adultes sur la scène et tous, arbres, animaux et nymphes, font cercle autour d’Orphée pour écouter ses chants.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

ICARE

L’ingénieux Dédale, prisonnier avec son fils Icare du labyrinthe, fabrique une paire d’ailes en cire pour chacun d’eux. C’est par la voie des airs qu’ils parviennent à s’enfuir. Mais Icare, grisé par le vol et l’ivresse de la liberté, sourd aux avertissements de son père, monte toujours plus haut dans les airs. S’approchant trop près du soleil, ses ailes fondent à la chaleur et c’est la chute fatale.

 

Tous écoutent Orphée chanter l’Histoire d’Icare, cet enfant imprudent, ivre de liberté, qui s’est brûlé les ailes pour avoir voulu s’approcher trop près du soleil.

Métamorphoses - juin 18 (317)

Métamorphoses - juin 18 (320)

 

 

LA MORT D’ORPHEE

La singularité et le talent d’Orphée suscitent la haine et la jalousie : furieuses d’être dédaignées, les Bacchantes s’en prennent à celui qui les méprise. La puissance du chant d’Orphée les tient un moment à distance, mais vaincue par leurs cris, la voix du poète n’a plus le pouvoir de charmer ces femmes ivres de colère. Elles le tuent et dispersent ses membres et mais ô miracle : sa tête continue de chanter !

Métamorphoses - juin 18 (336)

Tous assistent, impuissants et apeurés, à la mort d’Orphée . Le chant du poète qui a su émouvoir les féroces Cerbère et les inflexibles habitants du royaume souterrain, qui su pacifier les animaux sauvages n’aura pas le pouvoir d’arrêter la folie meurtrière des Hommes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LE FINAL

Tous enfin se lèvent pour proférer, tranquillement et solennellement, face au public, leur foi dans la poésie, l’art et la pensée : des armes capables de faire taire, à l’instar de la voix d’Orphée, les forces de haine et de destruction.

Métamorphoses - juin 18 (361)

« Longtemps, longtemps , longtemps après que le poète a disparu, ses chansons courent encore dans les rues … »

Avec Orphée, nous voulons affirmer à nouveau la toute puissance de l’amour qui triomphe de la mort, de la beauté qui triomphe de la destruction et de la Poésie qui (ré)enchante le Monde.

Christa Wolff – juillet 2018

crédit photos et vidéo : Dominique Wolff

BRAVO ET MERCI


Ateliers enfants : un premier bilan

Après quelques semaines de travail, adultes et enfants se sont engagés joyeusement sur les voies du théâtre.
Travail au masque neutre pour les adultes, travail des émotions pour les enfants.

IMG_0053

La relève est assurée : les jeunes comédiens en herbe

IMG_0005

le dégoût

IMG_0029

la suspicion

forêt (Time 0_00_13;21)

panique des enfants perdus dans la forêt

la tristesse : séparation et départ pour le pensionnat


Atelier adultes

travail avec le masque neutre

Les adultes se sont lancés pendant quelques séances à la découverte du masque neutre:
le réveil, les ricochets, l’adieu  au bateau, l’ascension de la montagne, la marche dans la plaine. Autant d’exercices créés pas Jacques Lecoq qui sont à la base du jeu dramatique.
Pour clore cette séquence les élèves ont été conviés à effectuer « le grand voyage« .
    Cet exercice est une métaphore de la vie qui amène le masque, du lever au coucher du soleil, à parcourir le monde . Un autre poème narratif, musical cette fois-ci le soutient : la Moldau de Smetana qui raconte le parcours du fleuve, de sa source à l’embouchure . Et les voilà partis , tous les deux , le masque et le fleuve , pour le grand voyage.
Chaque voyage a été filmé dans son intégralité. Mais pour rendre sa vision plus attrayante, ce montage alterne les différentes prestations des élèves , le commentaires les accompagnant pour en guides les étapes.
C’est un simple exercice, bien sûr, et pour la plupart, il s’agit de leur première confrontation avec le masque. Aucune recherche de performance, aucune ambition de (re)présentation; simplement  une exigence de sincérité et de présence.
Mais  pour ceux qui l’ont vécu, pour ceux qui le connaissent, pour ceux qui auraient aimé ou aimeraient pouvoir faire l’expérience de ce voyage, cette modeste vidéo peut avoir un intérêt .
En tout cas, nous avons effectué ce voyage avec  beaucoup de plaisir et d’émotion et sommes heureux de pouvoir le partager avec vous.
Si vous avez un petit quart d’heures de disponible, embarquez  et bon voyage !

les ateliers du thenso

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s