La compagnie

bandeau compagnie

Le Théâtre des Enfants du Soleil    

 C’est le nom d’une toute jeune troupe
qui se place hardiment sous l’égide du

                              Théâtre du Soleil.

Nous  sommes des «Enfants du Soleil» :

 Car

La magie du Théâtre nous a été révélée par deux merveilleux comédiens, Dominique JAMBERT et Vincent MANGADO, qui travaillent depuis plus de 15 ans  au Théâtre du Soleil.

Ils nous ont initiés au travail du chœur, à l’improvisation, au jeu masqué, à la commedia dell’arte, à la marionnette jouée par des acteurs : auprès d’eux nous avons compris la nécessité pour l’acteur de s’imposer un dessin, afin de se donner un outil de création, de poésie, donc de Théâtre.

Une forme , c’est la poésie

Il n’y a pas de poésie sans forme

Il n’y a pas de théâtre sans forme.

En ayant toujours à l’esprit cet adage d’Ariane Mnouchkine, nous tâchons à présent de tracer notre propre chemin théâtral, avec  courage et persévérance, en appliquant les leçons de ceux que nous appelons désormais « nos maîtres » et de les transmettre à ceux qui n’ont pas eu la chance de travailler avec eux.

  Nous  sommes des « Enfants du Soleil » 

Car  

Nous formons une jeune troupe ; notre  moyenne d’âge  est de 28 ans !

Nous avons, pour la plupart d’entre nous, suivi les cours de Théâtre de Christa WOLFF, dans le cadre de l’Atelier , puis de l’Option Théâtre du Lycée Robert Schuman de Haguenau où nous formions la troupe des Collants Noirs.

Nous avons posé nos pieds dans ses traces et nous avons avancé avec elle sur les chemins du théâtre.

Ses maîtres à elle,  Christa WOLFF, ont été Jacques LECOQ, Philippe HOTTIER, Philippe GAULIER, Saïdi LASSAAD …  tous ont une relation avec Ariane MNOUCHKINE et forment avec et autour du Théâtre du Soleil une grande famille. Certains n’enseignent plus, d’autres sont décédés, mais leurs leçons sont toujours vivantes et actives :

Christa WOLFF  a  fondé cette troupe

Pour que, par notre travail, nous puissions leur rendre hommage.

D’eux tous, nous sommes les enfants,

et nous rêvons de créer un théâtre qui leur ressemble,

et dont ils pourront être fiers :

 «   Un théâtre dont le rôle est de réenchanter le spectateur,

De lui donner du désir et du courage »

( Ariane Mnouchkine,  l’aventure du Théatre du Soleil .  Un film de Catherine Vilpoux , 2009)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s