Promesses

bfb2

Promesses

a été représenté

au Théâtre du Cube Noir à Strasbourg

du 15 au 23 octobre 2016


Dernières Nouvelles d’Alsace

13 octobre 2016

article-dna-13-octobre-2016


affiche-promesses


Vous trouverez les  photos de tous les personnages
dans la rubrique

actualités/Promesses – les personnages

EV (22).jpg

img_8322

EV (29).jpg

EV (27).jpg

EV (4).jpg

EV (9).jpg

EV (8).jpg

EV (5).jpg

EV (13).jpg

EV (24).jpg

 

la fin de la pièce et l’ovation du public


L’histoire

Lorsque le notaire Hermile Lebel fait à Jeanne et à Simon la lecture du testament de leur mère, Nawal Marwan, les jumeaux apprennent qu’il leur faut retrouver un père qu’ils croyaient mort depuis longtemps et un frère dont ils ignoraient jusqu’à présent l’existence. Commence alors une enquête qui les mènera vers la nuit sombre de leur origine…

Une douloureuse quête des origines,
L’histoire de Nawal, de son silence ;
Des vérités
Qui ne peuvent être révélées qu’à condition d’être découvertes…

Une promesse qui ne fut pas tenue,
Faite à un enfant;
L’enfance, un couteau planté dans la gorge,
Et le couteau fut retiré.

Une promesse faite à une vieille femme :
Apprendre à écrire, à lire, à compter, à penser
Pour casser le fil de la misère… et de la colère…
Et le fil fut cassé.

Cette fable incandescente,
l’histoire des jumeaux, des adolescents d’aujourd’hui,
est racontée, jouée, dansée, psalmodiée par un chœur de femmes,
dans un Orient rêvé et très ancien.

 Ce spectacle, aussi beau que violent, aussi lumineux que grave,
est une tragédie, certes, ô combien douloureuse ;
une quête de origines d’une terrifiante cruauté.

Mais elle s’achève sur l’affirmation de l’Amour,
la force consolatrice de la Parole et l’élan conquérant de la Jeunesse.


Les premières réactions de nos spectateurs

J.O. Quelle merveille ! Mais quelle merveille ! Et que de beauté ! J’en suis encore toute émue, toute retournée.
Tout, tout, tout est beau : le texte, le propos, le jeu, les chorégraphies, les choeurs, les chants, la scénographie, les lumières, les musiques, la mise en scène, la direction d’acteurs… J’en oublie ? pardonne-moi !
Que d’émotion !
Un grand bravo à toi, un grand bravo à tous, et à bientôt pour une nouvelle  solaire création.

E.V. (photographe) Je ne savais pas encore ce que j’allais prendre dans mes mirettes ! C’est sans complaisance de ma part, il faut vraiment VRAIMENT (c’est assez fort, là?) y aller ! Les photos ne retraceront jamais le panel des émotions que l’on se prend. Ca s’appelle « Promesses », mise en scène de Christa Wolff, et c’est au Cube noir jusqu’à la fin de semaine avec encore quelques représentations

M.M. Belle prestation des comédien(ne)s (diction et gestuelle) ! Beau texte mais dur…de très beaux tableaux notamment l’incendie ( titre officiel de la pièce de Wajdi Mouawad et du film du canadien Denis Villeneuve )….Belle route et M….

D.Q. Un très beau spectacle, courez-y !

A.D. Je connaissais « Incendies » que j’avais vu au TNS sans connaître alors ‘l’histoire’ terrible . J’en avais été bouleversée. Du coup j’étais plus disponible à l’adaptation que tu en as faite. J’ai été encore profondément touchée et bouleversée. Merci pour ce moment plein de mouvement, de beauté, de couleurs, de cruauté aussi…. merveilleusement servi par tous jeunes et moins jeunes.
Bonne continuation à « Promesses » dont je ne manque pas de parler autour de moi.

R.R. Une pièce à voir…vraiment à voir (Jusqu’au 23 Octobre)
Au Cube Noir à Strasbourg..
Le titre c’est « Promesses »
Une tragédie contemporaine pour un chœur antique
C’est beau comme l’antique
C’est tragique comme aujourd’hui
C’est à voir la fougue de cette troupe débordante de jeunesse
C’est à voir, vraiment à voir

A.S. Allez y ! C’est fort, émouvant et ne peut vous laisser indifférents. Cette pièce mériterait largement d’être jouée à L’Illiade, au PréO ou à l’Espace Malraux.

D.B. Nous étions hier soir au cube noir, quelle énergie, quelle force émotionnelle, quelle intelligence de mise en scène… un tempo parfait. Merci Christa et toute ta troupe pour ce spectacle intense. Je vous fais de la pub! Continuez à  nous faire partager votre passion
Avec toute mon admiration

N.C. Bravo aux enfants du soleil et Christa, qui savent si bien faire d’un petit cube noir, un espace immense, coloré, vivant, infiniment émouvant.

D.B. Le texte de Mouawad est tellement émouvant et fort que c’est à chaque fois un réel plaisir de le retrouver. Il y a, comme à chaque fois dans tes spectacles, une belle énergie et certaines scènes magnifiques (le final m’a beaucoup plu) ainsi que certains intermèdes dansés très intenses (vous êtes-vous inspirés du film « Et maintenant on va où » pour l’un d’entre eux??). Certains comédiens sont également excellents: j’ai trouvé les jumeaux touchants dans leur simplicité, notamment. Mais ils n’étaient pas les seuls.
Personnellement, en revanche, je suis moins touché par le parti pris « Théâtre du soleil », qui, je trouve, alourdit un peu le propos, en rendant moins fluide l’histoire ou en soulignant de façon un peu trop appuyée ce que les mots disent de toute façon très bien. Mais cet avis n’engage que moi, et n’a en rien gâché mon plaisir hier soir.

P.C.  Encore transporté du ravissement de ce spectacle tragique et merveilleux, je te redis mon admiration (n’ayons pas peur des mots !)

V.B.Un grand MERCI pour cette excellente soirée passée en compagnie des enfants du Soleil. Une pièce difficile, intense et jouée avec force et brio. Le mélange de l’actuel avec le monde onirique du passé m’a énormément plu. Très différent du Cercle de craie ce qui prouve le professionnalisme de tes comédiens, ton savoir faire et ton imagination. Bravo de tout cœur.

I.S. Un jeux d’acteurs magnifique , costumes , maquillages, mise en scène remarquable, une pièce très émouvante, à ne surtout pas manquer cette dernière représentation au Cube noir du Creps à 17 h

M.N. Nous avons vu la représentation d’hier soir.
Un grand merci pour ce moment intense, plein d’émotions et fort en couleurs ! Un jeu remarquable et une mise en scène inoubliable!
Félicitations et remerciements à tous les participants !!!

F.G. Nous venons de passer deux heures d’une incroyable intensité. Ce spectacle « amateur » peut en remontrer à bien des professionnels. L’histoire est magnifique et son adaptation, la mise en scène, les costumes, le maquillage, le jeu – individuel et collectif – viennent la sublimer. Quel travail ! Quel résultat ! Tout le monde termine avec les yeux humides, dans la salle et sur la scène. Bravo. Merci !

M.  Chère Christa, je sors le souffle coupé de cette dernière représentation… ahurissante de justesse, de force, d’amour… je me souviendrai très longtemps que les bourreaux peuvent naître de l’amour, et que les justes d’un terreau ensanglanté… qu’apprendre et transmettre seuls permettent de s’élever de la blessure. MERCI, vous êtes des surdoués aux Enfants du Soleil .

F.M. Mais je tiens à te dire que j’ai trouvé ce spectacle magnifique. Quelle belle partition vous avez jouée, mère, fille et tous ces jeunes gens. J’avais vu cette pièce au TNS l’an passé mais l’émotion n’était pas la même. Elle ramène à tant de drames qui font malheureusement l’actualité et le fait que le « bourreau » soit si jeune et ait une tête d’ange ne le rend que plus cruel.

A.B.  Merci encore pour ces magnifiques Promesses . Un moment suspendu entre tragique et émerveillement , horreur et beauté.
Et  plus j’y pense, plus me reste en mémoire la beauté et la poésie qui l’ emportent sans jamais faire oublier le tragique . Et la vie continue …
Voilà , je voulais te faire ce petit signe de reconnaissance pour ce beau moment passé grâce aux Enfants du Soleil . Ils sont tous merveilleux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s