Quoi de neuf ?

Bientôt : 

Le Sauvage et le Sacré

Le nouveau spectacle du

Théâtre des Enfants du Soleil (Thenso)

LeSauvageetleSacre_Invitation2

Librement inspiré des Métamorphoses d’Ovide

 Les 2,3 et 4 novembre 2019, au Point d’Eau à Ostwald

Le Théâtre des Enfants du Soleil - Le Sauvage et le Sacré

Le Théâtre des Enfants du Soleil - Le Sauvage et le Sacré

Un projet mûri pendant 2 ans
sort enfin de sa chrysalide !

le processus de création : 

étape 1 :  Janvier 2018 – nuit de la lecture
Lecture scénarisée de trois métamorphoses : Actéon,  Narcisse, Orphée
(cf. action culturelle / nuit de la lecture).

étape 2 : Juin 2018 – spectacle Métamorphoses
Spectacle des ateliers du Thenso : les Marins tyrrhéniens, Orphée , Icare
(cf Ateliers / 2017/18)

IMG_0347

étape 3 : Octobre 2018 – Le Sauvage et le Sacré
Ecriture, dramaturgie et Jeu

Les histoires  :

L’histoire de Minos : le Minotaure, Dédale et Icare

Le Théâtre des Enfants du Soleil - Le Sauvage et le Sacré

L’histoire d’Actéon : le chasseur imp(r)udent et ses chiens

Le Théâtre des Enfants du Soleil - Le Sauvage et le Sacré

L’histoire d’Orphée : le poète et son amour impossible

Le Théâtre des Enfants du Soleil - Le Sauvage et le Sacré

L’histoire d’Arachné : la tisseuse dont le talent est une insulte aux dieux

Arachné

L’Ecriture et la mise en scène :

pendant 9 mois, ces quatre histoires ont été élaborées collectivement, faisant l’objet de ce que l’on appelle « une écriture de plateau » ;
Nous en sommes actuellement à notre 18ème version … et ce n’est pas encore  terminé !

étape 4 : décembre 2018 – stage de fabrication de marionnettes

Une partie de l’équipe a suivi un stage de 4 jours, animé par Jaime Olivares, le créateur des marionnettes de la Compagnie des Flash :  nous y avons appris à fabriquer une marionnette,  du dessin initial à sa réalisation complète.
(cf. actions culturelles / stages)

marionnettes

étape 5 : janvier 2019 – chantier « marionnettes »

Parallèlement au travail de jeu, le chantier construction s’est mis en place pour quatre mois de travaux intensifs :

menuiserie :  fabrication de cadres , pinces et corps des marionnettes
latex, sculpture et peinture : têtes des marionnettes

54430292_2264302947126546_7134059730854477824_n

 

étape 6 : 16-21 juin 2019 – la résidence au Point d’Eau à Ostwald

Sous le regard bienveillant de Vincent Mangado, comédien au Théâtre du Soleil, nous avons eu la chance de pouvoir travailler pendant 5 jours sur le plateau de la grande salle du Point d’Eau, là où le spectacle sera créé en novembre prochain.

salle pt d'o

Avec la participation de Pascal Mazeau, qui assure la création lumière, le spectacle a pris sa forme définitive .

Le mythe d’Arachné, qui constitue le récit-cadre – l’histoire dans laquelle se raconte les autres histoires – s’est considérablement développé.

L’atelier d’Arachné, la tisseuse du mythe, a pris une forme très concrète :

Le Théâtre des Enfants du Soleil - Le Sauvage et le Sacré

C’est l’atelier de couture et de réparation des accessoires de l’opéra de Strasbourg , en 1876, quelques années après la guerre franco-prussienne, lorsque Strasbourg est devenue la capitale du Reichsland Alsace-Lorraine, annexé au IIe Reich allemand.

Les ouvrières :  les quatre comédiennes incarnent des personnages, aux traits et caractéristiques bien marqués .

Il y a :

Madame Rose, la chef de l’atelier (Marie Gautron)

Le Théâtre des Enfants du Soleil - Le Sauvage et le Sacré

Léonie, la mère de famille (Anne-Sophie Lergenmuller)

Le Théâtre des Enfants du Soleil - Le Sauvage et le Sacré

Anna, la fougueuse  allemande (Camille Fougereau)

IMG_0057

Léna, la vieille alsacienne (Christa Wolff)

Lena

Dans l’atelier, la tension est palpable : l’humiliation ou la soumission des vaincus, l’arrogance des vainqueurs divisent ces femmes qui portent encore les stigmates de la guerre gravés au fer rouge dans leur cœur. Alors, lorsque la colère explose ou que le chagrin déborde, elles empoignent ce qu’elles trouvent dans l’atelier : une lance, une tenture, une marionnette, un ruban, un masque… et elles racontent ou miment, dansent ou chantent ces histoires qu’elles connaissent si bien pour les avoir vues sur la scène de leur théâtre ; ces histoires vieilles comme le monde qui leur permettent d’exorciser leur haine, de consoler leur peine et de reprendre espoir.

Dernière étape :

dates