le concoctage

Première étape : le « concoctage »

Pour aborder la scène ou le tableau qui va être travaillé,  nous nous posons trois questions :

 

Qui sont les personnages ? 

quelles sont leurs émotions ?

 quelle est la situation ?

 

les réponses doivent être concrètes !

car nous nous sommes appropriés cet adage des comédiens du Théâtre du Soleil :

« la condition du merveilleux, c’est le concret » (Jiri Trnka)

 

Tout le monde peut proposer sa vision, on les confronte, on retient et on décide d’essayer celle(s) qui paraît(ssent) la(es) plus intéressante(s).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s