le concoctage

Première étape : le « concoctage »

Pour aborder la scène ou le tableau qui va être travaillé,  nous nous posons trois questions :

 

Qui sont les personnages ? 

quelles sont leurs émotions ?

 quelle est la situation ?

 

les réponses doivent être concrètes !

car nous nous sommes appropriés cet adage des comédiens du Théâtre du Soleil :

« la condition du merveilleux, c’est le concret » (Jiri Trnka)

 

Tout le monde peut proposer sa vision, on les confronte, on retient et on décide d’essayer celle(s) qui paraît(ssent) la(es) plus intéressante(s).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s